Théorie de la connaissance

Hermann von Helmholtz

Théorie de la connaissance Édition du centenaire 1821-1921

À paraître en novembre 2022

Vrin - Mathesis

Prix : 28,00 €
M’avertir de la parution

236 pages - 13,5 × 21,5 × 1,2 cm
ISBN 978-2-7116-3044-8 - novembre 2022

Présentation

« L’espace peut être transcendantal sans que les axiomes le soient ». Ce titre du deuxième supplément à l’article de 1878, « Les faits dans la perception », résume à la fois une des thèses majeures des quatre textes de théorie de la connaissance réunis dans ce volume, et la position très particulière de Hermann von Helmholtz (1821-1894) dans l’histoire de la philosophie de langue allemande. Physicien, psychologue, mathématicien, Helmholtz a toujours cherché à ancrer sa recherche scientifique dans les débats philosophiques de son temps ainsi qu’à déterminer sa propre place dans l’histoire des sciences dont il mesurait, en cette seconde moitié du XIXe siècle, les profondes révolutions.
C’est à ce titre que Moritz Schlick et Paul Hertz lui consacrèrent ce volume à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance, alors que la publication récente des travaux d’Einstein imposait à l’épistémologie un profond renouvellement. Dans leurs notes critiques approfondies, les deux éditeurs s’attachent à inscrire les thèses de ce « géant de l’esprit » dans la tradition philosophique, empiriste et kantienne, ainsi qu’à souligner le caractère précurseur de ses positions, en particulier sur le statut des axiomes géométriques et le rapport entre les mathématiques et la physique.

L’Auteur

Présentation de J.-B. Fournier.Traduction de A. Bienvenu, C. Bouriau, J.-B. Fournier et G. Heinzmann.