Traité 41 Sur la sensation et la mémoire

Plotin

Traité 41 Sur la sensation et la mémoire

Paru en novembre 2022

Vrin - Bibliothèque des Textes Philosophiques

Disponible
Prix : 32,00 €
Acheter

304 pages - 12,5 × 19,5 × 1,6 cm
ISBN 978-2-7116-3030-1 - novembre 2022

Présentation

C’est une nouvelle conception de la sensation et de la mémoire qu’élabore Plotin dans ce Traité 41 (Ennéades IV, 6). Elle consiste à attribuer à ces facultés une nature éminemment active : elles sont « une espèce de force ». Au IIIe siècle de notre ère, cette thèse s’oppose au modèle traditionnel de l’empreinte dans l’âme, déjà utilisé dans Théétète de Platon (191c-d). Dans ce dialogue, l’âme est assimilée à un morceau de cire, la sensation à une impression sur la cire et la mémoire à la permanence et à la conservation de cette impression. Malgré la fortune séculaire de cette métaphore destinée à élucider les processus cognitifs, Plotin s’en démarque nettement. Déniant toute valeur de vérité à l’exposé du Théétète, il analyse les difficultés soulevées par l’admission d’une empreinte dans l’âme. Il fait appel à la logique, s’appuie sur l’observation des faits et reprend le débat scientifique le plus récent pour construire son chef d’accusation fondamental : la conception de l’empreinte, bien que destinée à assurer la connexion entre l’âme et le monde extérieur, finit par réduire l’objet perçu ou remémoré à une image subjective, indépendante de la réalité empirique. Contre ce modèle et les conséquences qu’il entraîne, il établit que la sensation et les différentes dimensions de la mémoire – de l’évocation à la mémoire spontanée, de l’effort de rappel à la mémoire-habitude – résultent des activités de l’âme.

L’Auteur

Introduction, traduction, commentaires et notes par Daniela P. Taormina.

Traduction de Taormina Daniela Patrizia

Du même auteur