Fermeture du 6 au 21 août inclus.
Reprise des expéditions le 22 août

La décision de philosopher

Emmanuel Cattin

La décision de philosopher

Paru en septembre 2005

Georg Olms Verlag - Europaea Memoria

Disponible
Prix : 29,00 €
Acheter

132 pages - 16 × 23,5 cm
ISBN 978-3-487-12911-2 - septembre 2005

Présentation

Ce livre est une tentative en vue de penser, avec Hegel, le commencement de la philosophie, comme décision de philosopher, résolution radicale, en un sujet fini, de s’adonner à la pensée.
Lorsque la philosophie commence, à chaque fois dans l’intensité d’un acte très singulier en lequel la fragilité d’une vie se concentre, la confiance – qui est; dèjà, toute la raison – ne se laisse pas distinguer du courage. En cet acte majeur la conscience, qui aura tout d’abord rencontré sur son chemin la détresse ambigüe d’un besoin avec l’appel lumineux d’un enseignement, et ainsi l’audace d’une première affirmation, d’une première décision venant au-devant d’elle, s’affirme alors elle-même, dans l’intériorisation totale de la tradition, comme pensée de soi et de tout ce qui est, pensée de soi pensant tout ce qui est, comme raison. La décision de philosopher est l’acte d’une abstraction absolue en laquelle le sujet fini se sacrifie, mais s’affrime en affirmant la raison, en se décidant pour elle, dans une intensification absolue de soi. Cet acte, celui d’une conscience finie, est bien alors, en sa vérité, l’energeia même que Hegel pensait sous le nom de Savoir absolu.
L’idéalisme allemand est affirmé ici, pour la pensée en son inquiétude, en son effectivité, en son présent même, comme une ressource, la ressource pour une affirmation, l’affirmation de la philosophie comme affirmation de la raison.