Figures de l’histoire formes du temps

Raphaël Authier

Figures de l’histoire formes du temps Hegel, Schelling et l’élaboration d’un concept d’histoire

À paraître en février 2023

Vrin - Bibliothèque d'Histoire de la Philosophie

Prix : 38,00 €
M’avertir de la parution

344 pages - 13,5 × 21,5 × 1,7 cm
ISBN 978-2-7116-3102-5 - février 2023

Présentation

Au sein de l’idéalisme allemand, Hegel et Schelling furent les premiers à déployer une interrogation sur ce qu’est l’histoire dans toutes les dimensions de la question : d’abord en se focalisant sur l’histoire au sens de ce qui a eu lieu, et non sur l’histoire au sens du récit, puis en replaçant la question de l’histoire au sein d’une interrogation plus générale sur le rapport qu’entretient la temporalité historique aux autres formes de temporalité : la temporalité naturelle (physique ou biologique), la temporalité de la conscience (perçue ou vécue), et ce que l’on pourrait appeler temporalité pure ou temporalité logique. L’analyse comparée de ces textes permet alors d’éclairer sous un jour nouveau l’évolution de la pensée de Schelling, l’articulation du système de Hegel et de mieux comprendre le sens de leurs positions philosophiques. Mais elle fait aussi apparaître dans toute sa richesse l’interrogation sur l’historicité et les problèmes qu’elle soulève : peut-on établir des critères d’historicité, distinguant ce qui est historique et ce qui ne l’est pas? La nature est-elle historique? Quelle distinction faut-il faire entre temporalité et historicité? Quel accès avons-nous au temps naturel, et quel statut doit-on lui accorder? Comment comprendre ce qui différencie la préhistoire de l’histoire? Y a-t-il différentes manières d’être historique? L’examen de ces questions permet enfin d’élaborer une compréhension plus fine de la « philosophie de l’histoire » et de voir dans quelle mesure les usages contemporains du terme d’histoire héritent du questionnement idéaliste.

L’Auteur

Ancien élève de l’École normale supérieure (Ulm), agrégé et docteur en philosophie, Raphaël Authier est actuellement postdoctorant à l’Université de Strasbourg.