Les arts libéraux et les sciences dans l’Arménie ancienne et médiévale

Valentina Calzolari (dir.)

Les arts libéraux et les sciences dans l’Arménie ancienne et médiévale

À paraître en décembre 2022

Vrin - Textes et traditions

Prix : 32,00 €
M’avertir de la parution

328 pages - 16 × 24 × 1,6 cm
ISBN 978-2-7116-3090-5 - décembre 2022

Présentation

Cet ouvrage collectif offre la première présentation d’ensemble sur l’essor des arts libéraux et des sciences en Arménie à l’époque ancienne et médiévale. Rédigées par les meilleurs spécialistes, les dix études rassemblées ici ont pour but de poser, pour chaque domaine traité, les jalons nécessaires à la compréhension des modalités qui ont permis aux Arméniens de s’approprier et d’assimiler les savoirs et la culture des pays et des peuples limitrophes, et plus particulièrement le patrimoine grec, tout en y apportant des éléments spécifiques qui ont fondé leur propre identité culturelle au fil des siècles. Le rôle joué par les centres culturels et les établissements d’instruction arméniens dans la diffusion des sciences profanes d’origine grecque est resté trop méconnu alors même que l’Arménie constitue un observatoire privilégié. Le livre comble ainsi une lacune importante des études arméniennes et enrichit d’un chapitre nouveau l’histoire de la réception de la pensée grecque dans l’Antiquité tardive et au Moyen Âge.
Le lecteur comprendra comment des contacts séculaires se sont établis entre Grecs et Arméniens, qui ont abouti aux premiers mouvements de traduction des œuvres profanes en arménien, à l’introduction des disciplines du trivium (grammaire, rhétorique et dialectique) et du quadrivium (arithmétique, musique, astronomie, géométrie) en Arménie et à leur développement dans les écoles monastiques arméniennes des Xe -XIVe siècles. Sont aussi abordés dans cette perspective la cosmologie, l’astronomie, l’astrologie et les réformes du calendrier, ainsi que l’impact des cultures grecque, syriaque, arabe et persane sur les premiers médecins arméniens.
Le présent ouvrage s’adresse à toute personne s’intéressant aux échanges culturels et à la circulation des idées, ainsi qu’à l’histoire de l’éducation et de l’enseignement dans l’Antiquité tardive et au Moyen Âge.

Les auteurs

Ont contribué à ce volume : F. Alpi, V. Calzolari, S. La Porta, J.-P. Mahé, G. Muradyan, A. Orengo, R. W. Thomson et S. Vardanyan.