Fermeture du 6 au 21 août inclus.
Reprise des expéditions le 22 août

L’éthique de la personne

Stève Bobillier

L’éthique de la personne Liberté, autonomie et conscience dans la pensée de Pierre de Jean Olivi

Paru en octobre 2020

Vrin - Études de philosophie médiévale

Disponible
Prix : 30,00 €
Acheter

288 pages - 16 × 24 × 1,8 cm
ISBN 978-2-7116-2954-1 - octobre 2020
Télécharger la table des matières

Présentation

Pourquoi fait-on parfois le mal en toute liberté et connaissance de cause? Cette question est au cœur de l’éthique de Pierre de Jean Olivi (1248-1298), dont cet ouvrage offre pour la première fois une analyse détaillée.
Pour y répondre, Olivi offre une définition de la personne, en tant que sujet libre et conscient, et ce, bien avant les propositions de Descartes ou de Locke. Si la conscience dote la personne d’une capacité normative inédite, son absolue liberté lui permet de choisir volontairement le mal.
Toutefois, ce choix résulte d’une mauvaise compréhension du bien. Pour y remédier, Olivi développe la notion de « goût spirituel » et d’humilité, comme maîtrise de soi. L’analyse de la chute de Lucifer lui permet enfin d’illustrer remarquablement les raisons du choix du mal et les solutions pour l’éviter.
L’éthique d’Olivi apporte un éclairage historique sur les bouleversements de pensée du XIIIe siècle et philosophique, en proposant des réponses à la question du mal, qui prévalent aujourd’hui encore.

L’Auteur

Stève Bobillier est éthicien et philosophe suisse. Après un Doctorat à l’EHESS de Paris et un PostDoc FNS à la Sapienza de Rome, il travaille comme bioéthicien pour la Conférence des évêques suisses.