Œuvres IX Nouvelles considérations sur les rapports du physique et du moral Textes relatifs à la physiologie autour de 1820

Maine de Biran

Œuvres IX Nouvelles considérations sur les rapports du physique et du moral Textes relatifs à la physiologie autour de 1820

Paru en décembre 1990

Vrin - Bibliothèque des Textes Philosophiques

Disponible
Prix : 43,00 €
Acheter

368 pages - 13,5 × 21,5 × 2,2 cm
ISBN 978-2-7116-2068-5 - décembre 1990

Présentation

Depuis 1820, l’intérêt de Maine de Biran pour la physiologie connaît un nouveau développement; c’est qu’il s’agit, maintenant qu’il a développé sa philosophie de l’absolu, d’harmoniser tous les domaines de son anthropologie. A cet effet, il s’appuie sur d’anciens textes, mais le fait dans un esprit nouveau, stimulé qu’il est par l’aliéniste Royer-Collard, pour qui il écrit les Nouvelles considérations sur les rapports du physique et du moral de l’homme, et par la lecture de physiologistes qu’il découvre alors, Reil, dont l’analyse de la cœnesthèse l’intéresse beaucoup, Bérard, dont l’ouvrage, Doctrine des rapports du physique et du moral suscite la rédaction des Considérations sur les principes d’une division des faits psychologiques et physiologiques, ainsi que Bertrand et Magendie.
Ces deux textes sont accompagnés d’opuscules traitant de sujets de même nature, l’un particulièrement, discutant la notion d’âme sensitive chez Van Helmont

Du même auteur