Fermeture du 6 au 21 août inclus.
Reprise des expéditions le 22 août

Les deux voies de la théorie de la connaissance

Heinrich Rickert

Les deux voies de la théorie de la connaissance

Paru en janvier 2007

Vrin - Textes & Commentaires

Disponible
Prix : 26,00 €
Acheter

192 pages - 13,5 × 21,5 × 1,2 cm
ISBN 978-2-7116-1851-4 - janvier 2007
Télécharger la table des matières

Présentation

Paru en 1909 dans les Kant-Studien, « Les deux voies de la théorie de la connaissance » constitue une pièce maîtresse du débat qui opposa le néokantisme à la phénoménologie naissante. Heinrich Rickert, qui fut avec Windelband et Lask l’un des principaux représentants de l’école néokantienne de Heidelberg, y expose de façon claire et synthétique les principes méthodiques qui fondent sa philosophie critique. À travers un dialogue constant avec les Recherches logiques de Husserl, Rickert distingue deux « voies » ou deux méthodes que peut suivre la théorie de la connaissance : la méthode psychologico-transcendantale (ou « noétique »), correspondant à l’analyse de l’acte de juger, et la méthode logico-transcendantale (ou « noématique »), correspondant à l’analyse du sens propositionnel. Comment ces deux méthodes s’articulent-elles? Quelle est leur contribution propre au programme critique? Et quelles sont leurs limites respectives? Sur ces questions, la position de Rickert se révèle aussi riche et innovante que celle de Husserl, dont elle diffère sensiblement. L’aspect à la fois polémique et concis de ce texte en fait un document essentiel pour la connaissance de l’école de Heidelberg et, plus généralement, pour l’étude du néokantisme dans son ensemble.

L’Auteur

Arnaud Dewalque, actuellement Aspirant du Fonds National belge de la Recherche Scientifique, est attaché à l’Université de Liège.