Fermeture du 6 au 21 août inclus.
Reprise des expéditions le 22 août

Voir l’histoire

Adriana Zangara

Voir l’histoire Théories anciennes du récit historique

Paru en mai 2007

Vrin - Éditions de l’EHESS - Contextes

En réimpression
Prix : 36,60 €
M’avertir de la disponibilité

320 pages - 13,5 × 21,5 × 2,0 cm
ISBN 978-2-7116-1845-3 - mai 2007

Présentation

Si l’histoire, selon l’origine ancienne du mot, est vision, elle ne l’est pas seulement au sens de l’autopsie, c’est-à-dire du témoignage oculaire. Car il existe une vision qui, bien qu’habituellement occultée par le mythe de l’œil fondateur, n’est pas et n’a jamais été une origine. C’est une vision qui au lieu d’être le fondement de l’histoire en est l’effet : une fiction de vision créée par des récits conçus et écrits pour « faire voir », pour amener les lecteurs à se représenter le passé. Susceptible d’interprétations multiples et contradictoires, la fonction ostensive attribuée au récit historique devient, à partir de l’époque hellénistique et romaine, l’objet d’un débat dont l’enjeu n’était rien moins que le statut de l’histoire et dont la teneur fut d’emblée aussi bien historiographique que philosophique et rhétorique.
Démêler les fils de ce débat ancien, c’est au fond renouer avec un questionnement qui n’a jamais cessé d’être actuel : que voit-on quand on nous « fait voir » l’histoire et que fait l’historien qui nous la « fait voir »?

L’Auteur

Historienne et philosophe, Adriana Zangara est docteur de l’EHESS et conduit ses recherches dans le domaine de l’historiographie ancienne.