Fermeture du 6 au 21 août inclus.
Reprise des expéditions le 22 août

Essai sur l’origine des connaissances humaines

Étienne Bonnot de Condillac

Essai sur l’origine des connaissances humaines

Paru en juin 2002

Vrin - Bibliothèque des Textes Philosophiques

Épuisé
Prix : 22,00 €
Produit non disponible

192 pages - 13,5 × 21,5 × 1,2 cm
ISBN 978-2-7116-1560-5 - juin 2002

Présentation

Dans la Gazette littéraire de l’Europe du 3 mars 1765, Deleyre témoigne de l’opinion générale de son temps : « un Locke, un Condillac auront, le premier, débrouillé le chaos des idées, le second, arrangé le monde intellectuel ». En son siècle, Condillac est unanimement considéré comme le Locke français. Il y avait quelque ironie amère à voir aujourd”hui disparaître ma dernière édition française de l’Essai sur l’origine des connaissances humaines des rayons des librairies et paraître une nouvelle traduction anglaise de ce même texte, donnée par Hans Aarsleff. Se pouvait-il que la récente actualité de Condillac dans le monde anglo-saxon, portée par le renouveau de la philosophie de perception et la popularité de la philosophie du langage se double d’un ensevelissement dans les pays de langue française, faute d’ouvrages accessibles?
Il s’agit pourtant là de la première œuvre de Condillac, dont la parution a été facilité grâce à l’amitié de Rousseau et de Diderot, et qui valut immédiatement à son auteur sa réputation de grand métaphysicien