Critique de l’interprétation

Yvan Élissalde

Critique de l’interprétation

Paru en novembre 2000

Vrin - Philologie et Mercure

Disponible
Prix : 29,00 €
Acheter

304 pages - 16 × 24 × 1,8 cm
ISBN 978-2-7116-1458-5 - novembre 2000

Présentation

Interpréter, est-ce sans limites?
La thèse de l’illimitation de l’interprétation nous est aujourd’hui familière. Comment ne pas dire, comme tout le monde, que l’interprétation d’une langue étrangère, d’une œuvre littéraire ou artistique, d’un texte religieux ou philosophique, d’un rêve ou d’un acte, d’un texte de loi, ou même d’un phénomène quelconque, est infinie? L’interprétation semble donc naturellement coextensive à la culture. Préparée par Nietzsche, fondée par Heidegger, développée par Gadamer, la (les) philosophie(s) de l’interprétation, ou « herméneutique », prétend faire du concept d’interprétation un principe dominateur de la pensée humaine.
Refusant de nous résigner sans examen, nous entendons entraîner avec nous le lecteur moderne dans une discussion critique, tâche sceptique d’autant plus nécessaire qu’elle s’attaque à un credo dorénavant au-dessus de tout soupçon.

L’Auteur

Yavn Élissalde est chargé de cours à l’Université de Rouen. Il enseigne également au Lycée Claude Monet du Havre.