Alchimie et philosophie à la renaissance

Sylvain Matton et Jean-Claude Margolin (dir.)

Alchimie et philosophie à la renaissance

Paru en novembre 1993

Vrin - De Pétrarque à Descartes

En réimpression
Prix : 51,00 €
M’avertir de la disponibilité

478 pages - 16 × 24 × 2,8 cm
ISBN 978-2-7116-1172-0 - novembre 1993

Présentation

Si les alchimistes se désignaient eux-mêmes sous le nom de « philosophes », cette qualité leur fut déniée dès le Moyen-Age par bien des représentants plus officiels de la « philosophie ». Aujourd’hui, l’importance des doctrines alchimiques dans l’histoire des idées n’est plus guère contestée. Pourtant, les rapports entre la « philosophie hermétique » ou « chymique » et la philosophie au sens habituel restent mal étudiés.
C’est afin d’apporter des éléments de réponse à cette question que s’est tenu le colloque dont ce volume constitue les Actes. L’originalité des contributions est de présenter l’alchimie de la Renaissance (XVe -XVIIe siècles) non comme un tout cohérent, donné une fois pour toutes dans la dimension anhistorique d’une « secrète science », mais comme un corpus théorique traversé par une multiplicité de tendances.