Hegel à Francfort Judaïsme, christianisme, hégélianisme

Bernard Bourgeois

Hegel à Francfort Judaïsme, christianisme, hégélianisme

Paru en janvier 1970

Vrin - Bibliothèque d'Histoire de la Philosophie

Disponible
Prix : 21,00 €
Acheter

128 pages - 13,5 × 21,5 × 0,8 cm
ISBN 978-2-7116-0081-6 - janvier 1970

Présentation

Dans la pensée du jeune Hegel, essentiellement théologico-politique, le moment francfortois est le moment critique conduisant à l’achèvement de cette pensée qui, à Iéna, réconciliera l’histoire, vérité de la politique, et la philosophie, vérité de la religion. La proposition finale d’un tel salut à l’homme moderne va clore positivement la négation sévère que Hegel opère des solutions qu’il veut lire dans les abstractions opposées du judaïsme et du christianisme. Le premier est condamné parce qu’il absolutise dans l’existence la différence (des commandements) en rejetant l’identité; le second n’est pas absous parce que, inversement, il privilégie l’identité (de l’amour) en méprisant les différences. Hegel leur opposera l’identification, constitutive de la raison, de la différence et de l’identité, dont la future philosophie spéculative construira le développement dialectique.

L’Auteur

Bernard Bourgeois, Professeur d’Histoire de la philosophie à l’Université de Paris I, s’est consacré à l’étude de la pensée allemande, de Kant à Marx, particulièrement en son moment hégélien.

Du même auteur