La clef des songes

Artémidore d’Éphèse

La clef des songes

Paru en mars 1975

Vrin - Bibliothèque des Textes Philosophiques

En réimpression
Prix : 35,00 €
M’avertir de la disponibilité

300 pages - 13,5 × 21,5 × 1,8 cm
ISBN 978-2-7116-0033-5 - mars 1975
Télécharger la table des matières

Présentation

Témoin remarquable de la tradition onirocritique grecque, Artémidore a composé sur son art un traité qu’il a voulu faire aussi complet que possible. L’Onirocriticon constitue le seul ouvrage de ce genre qui nous soit parvenu dans son intégralité : Artémidore nous y apparaît comme un interprète rationaliste, pour lequel compte non pas le don de prophétie, mais l’application intelligente d’une technique fondée sur l’expérience.
Les cinq livres de son Onirocritique, enrichis de la vaste expérience acquise par Artémidore au cours de ses voyages et de ses recherches, ne forment pas vraiment un traité systématique. Engagé dans la pratique professionnelle, souvent polémique, de l’interprétation des songes, Artémidore se propose de convaincre les adversaires de la divination et de la providence divine en produisant les faits et accomplissements qui constituent pour lui le critère ultime de l’exactitude d’une doctrine onirocritique. Il présente ainsi une collection de rêves recueillis aux panégyries de Grèce, d’Asie Mineure et d’Italie, et destinés à faciliter la pratique de l’interprétation.
Artémidore apporte par ailleurs quantité de renseignements curieux et intéressants sur le monde gréco-romain du IIe siècle de notre ère, et constitue une source précieuse pour l’étude de l’histoire ancienne. La présente traduction, assortie de nombreuses indications lexicales, éclaire le style difficile d’Artémidore et permet de redécouvrir une œuvre dont Freud lui-même, dans Die Traumdeutung, salua l’importance.

L’Auteur

Traduction de André-Jean Festugière

Traduction de Festugière André-Jean