Théories sur la plus value

Karl Marx

Théories sur la plus value

Paru en avril 2024

Les éditions sociales

Disponible sous peu
Prix : 70,00 €
Acheter

Délai de livraison sous une semaine environ

2000 pages - 14,5 × 22,5 cm
ISBN 978-2-35367-103-8 - avril 2024

Présentation

Au moment où Marx achevait la préparation du livre 1 du Capital paru en 1867, il envisageait 4 livres à son grand œuvre. Le 4e, « historico-critique », une « histoire de l’économie politique depuis le milieu du 17e siècle », ce sont ces Théories sur la plus-value.
Les textes qui composent ce livre 4 du Capital furent rédigés de 1861 à 1863 en même temps que la plupart des manuscrits qui aboutirent aux 3 premiers livres. C’est dans le mouvement critique de découverte du rôle central de la plus-value (aujourd’hui souvent traduit par survaleur) dans l’accroissement du capital par l’apport du travail que Marx relit Smith et Ricardo et de nombreux économistes qui les ont précédés ou suivis. Il s’y trouve conforté dans ses propres conclusion sur le secret du procès de production du capital.
L’intérêt de ces manuscrits réside dans ces exposés raisonnés et critiques de toute l’économie que Marx explore, dépasse et sur laquelle il s’appuie et se hisse pour produire une théorie du travail, de la valeur, de l’argent et finalement de la reproduction capitaliste. Il s’agit donc d’un moment crucial du travail de Marx, où se disent à la fois l’énergie de recherche, l’accumulation de savoirs, la rigueur de la méthode, la clairvoyance de sa conceptualisation ordonnée avec son engagement dans le dépassement du capitalisme.
Cette nouvelle édition reprend la traduction française dirigée par Gilbert Badia d’après l’édition allemande MEV. La publication des trois volumes par les Éditions sociales avait été saluée pour sa rigueur et son appareil critique éclairant les passages difficiles. Il s’agit de la seule traduction complète et scientifique de ce bloc de pénétration des logiques du capital. Disponible à nouveau après plusieurs années, elle est enrichie d’une préface inédite de Riccardo Bellofiore.
[Présentation de l’Éditeur]