Le scepticisme de Montaigne

Frédéric Brahami

Le scepticisme de Montaigne

Paru en mars 1997

Presses Universitaires de France

Disponible sous peu
Prix : 10,14 €
Acheter

Délai de livraison sous une semaine environ

128 pages - 11,5 × 17,6 cm
ISBN 978-2-13048391-5 - mars 1997

Présentation

Le scepticisme de Montaigne n’est-il que la redite plus ou moins éclectique des doctrines sceptiques de l’Antiquité ou a-t-il une identité singulière? Faut-il le concevoir comme l’aboutissement renaissant d’une longue tradition ou comme l’invention d’une forme qui aura une postérité féconde dans la modernité? L’interrogation sur la spécificité du scepticisme de Montaigne passe par la prise en compte du dialogue paradoxal que l’essayiste entretient avec Raymond Sebond, dont il prétend faire l’« Apologie ». Les données du problème sceptique apparaissent alors dans leur radicale nouveauté par le défi que pose aux capacités de l’esprit humain l’idée chrétienne d’un Dieu tout-puissant. Devant Dieu, le scepticisme atteint un degré de radicalité dans la critique des facultés humaines qui le pousse à l’extrême. Or, il semble que c’est précisément ce comble extrême du scepticisme qui rend possible un renversement fécond. Avec Montaigne, le sceptique juge, tranche et prend position. C’est à décrire ce renversement que cet ouvrage s’attache.[Présentation de l’Éditeur]