Le site de la Librairie Philosophique J. Vrin utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur des services.
En continuant sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Je comprends

Les Éditions / La librairie
 

 

L’éthique de la personne

Liberté, autonomie et conscience dans la pensée de Pierre de Jean Olivi

Stève Bobillier

A paraître en octobre 2020
Si vous souhaitez recevoir un e-mail au moment de la parution/disponibilité de ce titre, laissez votre adresse ci-dessous:
Pourquoi fait-on parfois le mal en toute liberté et connaissance de cause? Cette question est au cœur de l’éthique de Pierre de Jean Olivi (1248-1298), dont cet ouvrage offre pour la première fois une analyse détaillée.
Pour y répondre, Olivi offre une définition de la personne, en tant que sujet libre et conscient, et ce, bien avant les propositions de Descartes ou de Locke. Si la conscience dote la personne d’une capacité normative inédite, son absolue liberté lui permet de choisir volontairement le mal.
Toutefois, ce choix résulte d’une mauvaise compréhension du bien. Pour y remédier, Olivi développe la notion de « goût spirituel » et d’humilité, comme maîtrise de soi. L’analyse de la chute de Lucifer lui permet enfin d’illustrer remarquablement les raisons du choix du mal et les solutions pour l’éviter.
L’éthique d’Olivi apporte un éclairage historique sur les bouleversements de pensée du XIIIe siècle et philosophique, en proposant des réponses à la question du mal, qui prévalent aujourd’hui encore.