Le site de la Librairie Philosophique J. Vrin utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur des services.
En continuant sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Je comprends

Les Éditions / La librairie
 

 

Expression et sensibilité

Comment pensent les œuvres?

Gil René Lenz

EUR 26,00
Disponible sous 6 jours Ajouter au panier
La philosophie s’imagine le plus souvent que nous pensons uniquement par concept: sans un mot qui résonne pas de pensée. Le présent essai montre au contraire, et clairement, que nous pensons aussi par les formes elles-mêmes, qu’elles soient musicales ou qu’elles soient plastiques la sculpture, la peinture…). L’essai montre aussi que, même en mathématiques ou en droit, un certain genre de sentiment est parfois nécessaire à l’exercice expressif.
De nombreux savoirs peuvent être dits intuitifs. Nos émotions, nos gestes, de nombreuses conduites perceptuelles automatiques, conduisent notre compréhension du monde. Il y a une intelligence immédiate du phénoménal, dont la mélodie en musique nous montre l’exemple le plus évident. Lorsque nous comprenons une pièce musicale, lorsque, par exemple, nous entendons l’harmonie du violon et du violoncelle, nous sommes dans une activité intelligente dont les mots ne sont pas les déterminants. Il y a un fond sensible à certaines pensées. Il est même possible que l’intelligence des choses soit essentiellement une forme de sensibilité.
Tous les savoirs ne sont pas linguistiques, même si on peut toujours les dire. Les formes elles-mêmes sont parfois les vecteurs de l’intelligibilité de nos perceptions. Certaines impressions sont immédiatement le sens lui-même. C’est seulement en prenant la mesure de ce que sont ces impressions, qu’il sera possible de répondre aux questions initiales de cet essai: quand pensons-nous? Et les œuvres d’art pensent-elles, elles aussi?
Les premiers chapitres exposent une critique du nominalisme philosophique et de la linguistique. Les chapitres centraux montrent que la pensée est impressionnelle (mais non pas impressionniste), même lorsque l’on est dans une topologie aussi abstraite que celle des mathématiques ou du droit. Les derniers chapitres présentent une conception sérieuse, mais artiste, de la pensée philosophique. [Texte de l’éditeur]

Parole et Silence -
337 pages - 15 × 23,5 cm
ISBN 978-2-88918-450-7 - mars 2015

LIBRAIRIE PHILOSOPHIQUE J. VRIN

PLAN DU SITE

6, place de la Sorbonne
75005 PARIS - FRANCE

Tel: +33 (0)1 43 54 03 47
Fax: +33 (0)1 43 54 48 18
SARL au capital de 360 000 €
RCS PARIS B 388 236 952


La librairie est ouverte
du lundi au vendredi de 10h à 19h
et le samedi de 10h30 à 19h
  Accueil
Blog
Nouveautés
A paraître
Collections

© 2017 - Contacts | Mentions légales | Conditions générales de vente | Paiement sécurisé