Le site de la Librairie Philosophique J. Vrin utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur des services.
En continuant sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Je comprends

Les Éditions / La librairie
 

 

Imagination, coutume, pouvoir (XVIe-XVIIe siècles)

Raffaele Carbone (dir.)

EUR 19,00
Disponible Ajouter au panier
Au début de l’époque moderne, plusieurs auteurs ont mis l’accent sur l’ambivalence de l’imagination: cette faculté a souvent été répudiée, condamnée, jugée inconstante, conçue comme source d’erreurs et de dérèglements. En dépit de ces défauts, d’aucuns y on reconnu un véritable outil de l’entendement, une puissance créative, un pilier de la sauvegarde des relations humaines, voire un facteur de cohésion sociale. Ce livre propose d’étudier et d’éclaircir la fonction de l’imagination dans l’univers complexe et hiérarchisé des relations humaines; l’enquête, collective, s’est effectuée au miroir des textes de plusieurs philosophes de la première modernité (de Castiglione à Malebranche). Les éléments de la réflexion menée dans ce recueil aspirent ainsi à mieux penser la façon dont la puissance signifiante de l’imagination travaille les relations sociales et politiques. Ces éléments visent également à révéler la façon dont l’imagination empreint la constitution des coutumes et la genèse des liens divers qui tissent les rapports sociaux et politiques: en bref, il s’agit de voir comment la force de l’imagination s’articule à l’habitude, comment elle agit par le moyen de la persuasion et de l’autosuggestion, comment enfin la puissance de l’imagination contribue à renforcer l’autorité que la coutume attribue à certains individus établis au sommet de l’échelle politico-sociale. [Texte de l’éditeur]
Sommaire:
Introduction. Le rôle de l’imagination dans la constitution des mœurs et dans la sphère politique, par Raffaele carbone
Note sur l’imagination, la coutume et les rapports de pouvoir dans Le Livre du Courtisan de Baldassar Castiglione, par Dominique Couzinet
« Ce que nous croyons nous ne le croyons pas. » De l’essentielle duplicité de l’imagination chez Montaigne, par Sophie Peytavin
Le rire du Pontife. Giordano Bruno et la puissance du lien « individuel », par Maurizio Cambi
Le rôle des récits dans la construction de l’imaginaire national chez Spinoza, par Sophie Laveran
Le rôle de l’imagination dans la constitution de la signification: Locke éclairé par Hobbes et Spinoza, par Éric Marquer
« Pour vivre comme des hommes qui doivent former entr’eux une société raisonnable. » Présence du corps social, absence du corps politique dans De la recherche de la vérité, par Giambattista Gori
L’imagination, les coutumes bizarres et les limites du pouvoir politique chez Malebranche, par Raffaele Carbone

Publications de la Sorbonne -
160 pages - 16 × 24 cm
ISBN 978-2-85944-903-2 - mai 2015

LIBRAIRIE PHILOSOPHIQUE J. VRIN

PLAN DU SITE

6, place de la Sorbonne
75005 PARIS - FRANCE

Tel: +33 (0)1 43 54 03 47
Fax: +33 (0)1 43 54 48 18
SARL au capital de 360 000 €
RCS PARIS B 388 236 952


La librairie est ouverte
du lundi au vendredi de 10h à 19h
et le samedi de 10h30 à 19h
  Accueil
Blog
Nouveautés
A paraître
Collections

© 2017 - Contacts | Mentions légales | Conditions générales de vente | Paiement sécurisé