Le site de la Librairie Philosophique J. Vrin utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur des services.
En continuant sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Je comprends

Les Éditions / La librairie
 

 

Vers une ontologie indirecte

Sources et enjeux critiques de l’appel à l’ontologie chez Merleau-Ponty

Emmanuel de Saint Aubert

EUR 35,00
Disponible Ajouter au panier
A l’image du monde perçu, l’ontologie inachevée de Merleau-Ponty vit à l’horizon d’une série d’esquisses qui se recoupent, dans la recherche de la profondeur commune de la chair et de l’être. Pour comprendre le statut et les enjeux critiques de cette entreprise, il faut revenir aux origines de la revendication, par le philosophe, de la portée ontologique de sa réflexion. Les objections rencontrées à la réception de ses premiers travaux poussent Merleau-Ponty à radicaliser sa pensée et à mieux formuler l’originalité de sa démarche : celle d’une ontologie indirecte, qui vit des faits primitifs qui sont ceux du corps, dans une relation essentielle avec la non-philosophie. Dans ce progrès même, le paysage critique de l’auteur se complète. Aux côtés des scénarios cartésien et sartrien – analysés par nos deux précédents ouvrages –, Merleau-Ponty élabore progressivement un nouveau scénario critique, moins abouti mais tout aussi sévère. Un scénario heideggérien. Celui-ci invite plus que jamais à poursuivre, à la lumière des inédits, la restitution de la longue transition qui sépare la Phénoménologie de la perception du Visible et l’invisible, et à considérer sous un jour nouveau l’ontologie du dernier Merleau-Ponty.